Promoting inclusion and mental well-being | Promouvoir l’inclusion et le mieux-être mental
Inspirations Articles

Neuro Plus élargit les domaines d’emplois pour personnes neuroatypiques

Les cofondateurs Martin Prévost, Pierre Bissonnette et Bruno Wicker lors d’un événement en juin 2023 sur l’inclusion des personnes neuroatypiques en milieu de travail. Photo courtoisie de M. Prévost
From left: Valeria Szabo, Audrey Riley, Louise Panet-Raymond and Simon Chang get together prior to Art By The Water for a pre-event interview with City News at Chang’s showroom on Chabanel St. on April 18.
Thursday, May 9, 2024

Par Olivia Integlia 

Neuro Plus est une entreprise sociale unique en son genre. Cette entreprise, fondée en 2021 par Pierre Bissonnette, Martin Prévost et Bruno Wicker, concentre ses efforts exclusivement sur l’embauche et l’accompagnement de personnes atypiques. 

Située à Outremont, Neuro Plus recrute un bassin diversifié d’employées et d’employés à la grandeur de Montréal, notamment des candidates et des candidats atteints d’un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, du syndrome de Gilles de la Tourette, de troubles d’apprentissage tels que la dyslexie et de l’autisme, explique Prévost. 

« On recrute des personnes neuroatypiques. On apprend à les connaître, on évalue leur situation, leurs besoins et leurs forces. Ensuite, on les jumelle avec des clients pour combler leurs besoins en main-d’œuvre », ajoute-t-il. 

Après avoir contribué au succès d’une entreprise de services informatiques employant des personnes autistes mais dont la mission leur semblait trop restrictive, messieurs Bissonnette, Prévost et Wicker ont fondé Neuro Plus.    « On a élargi l’éventail de la population que l’on choisit d’aider et on a étendu les domaines d’emplois à tous les champs de qualification dans lesquels les gens possèdent une spécialité », de préciser Prévost. Aujourd’hui, l’équipe de Neuro Plus est fière des occasions d’emploi offertes, entre autres, en comptabilité, dans les affaires et en traduction. 

Dès qu’une personne à la recherche d’un emploi est sélectionnée par un employeur partenaire, l’équipe de Neuro Plus l’encadre étroitement en l’accompagnant à l’entrevue, en lui procurant du soutien le premier jour de travail, et en planifiant des suivis réguliers, explique Prévost. « [On] les aide à bien fonctionner dans leur travail, à avoir de bonnes communications et de bonnes relations au travail. » 

Il arrive même que le soutien offert par Neuro Plus dépasse le cadre du travail. « On aide dans les domaines où on est capables de le faire et si on ne peut pas, on va aider la personne à trouver une ressource », dit Prévost. Il explique que des facteurs externes, comme un déménagement, l’accumulation de contraventions, la déclaration de revenus, constituent des exemples pouvant causer du stress chez les personnes atypiques et nuire à leur rendement au travail. 

Petit à petit, Neuro Plus envisage de prendre de l’expansion, confie Prévost. L’entreprise espère rencontrer davantage de clients disposés à ouvrir leurs portes à des candidates et des candidats neurodiversifiés. Il exprime également le souhait que les employeurs se montrent de plus en plus réceptifs à la neurodiversité, brisant du coup la stigmatisation liée à l’embauche de personnes atypiques.